[Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1555
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par OnEstChezNous »

Il m'a reproché d'être une "flotte" parce que j'avais expliqué que le manque de sommeil aggravait la plupart de mes symptômes (difficultés de concentration, trous de mémoire, maladresse dans les mouvements, anhédonie etc.), ensuite il a passé plusieurs mois à nier ma maladie sous prétexte que "ça cogite bien là haut" et qu'une personne intelligente ne peut pas avoir de symptômes négatifs.
ça a rien à voir avec de l'intelligence ça, au contraire c'est le discours d'un mec bourrin, qui se base uniquement sur les apparences extérieures et sur sa première impression.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 3628
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par miau »

Ah ok, j'avais pas vu pour "fiotte". Par contre j'ai lu les messages où tu tu l'as "remis à sa place", et t'y es pas allé de main morte... c'était puissant :hap: J'ai même eu pitié pour lui tellement il a pris cher.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1555
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par OnEstChezNous »

Bah ouais et c'était vraiment l'expression d'un profond ras-le-bol.
Je vais aller courir un peu, l'inactivité physique ne me fait pas de bien.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 3628
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par miau »

L'inactivité physique s'explique en partie par les soucis de santé.

Moi j'ai ma routine sportive et elle me fait beaucoup de bien. L'informatique ne m'apporte pas autant à part niveau connaissances, mais je parle surtout sur le plan de la santé et bien-être mental.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1555
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par OnEstChezNous »

L'inactivité physique contribue aux soucis de santé surtout. En général c'est lié au fait qu'on est trop absorbé par une activité pas physique... sauf qu'au bout d'un moment ça contribue à aggraver les symptômes négatifs (si on est schizo) et/ou dépressifs vu que le tronc cérébral et les noyaux gris sont pas assez stimulés.
C'est pour ça que quand certaines personnes me conseillaient de me divertir pour mettre fin à mon anhédonie je trouvais ce conseil complètement con, vu que le plaisir à court terme n'a pas de réel effet sur mes troubles. Par contre ce qui m'aide à aller un peu mieux c'est l'activité physique.
Après je pense que le temps est compté vu qu'à partir d'un certain âge les cellules du cerveau mettent beaucoup plus de temps à se régénérer, on récupère plus facilement d'une lésion cérébrale à 30 ans qu'à 40 ans. Donc faut se dépêcher. Perdre son temps dans des loisirs futiles, qui retardent le processus de récupération cérébrale (alors qu'on a besoin d'une bonne hygiène de vie pour aller mieux) est une erreur qu'on peut regretter jusqu'à la fin de ses jours.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 3628
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par miau »

Je voulais dire les soucis de santé physiques. Quand tu me parles de chutes de tension juste parce que tu as changé de position, ou lorsque je vois des personnes en incapacité (trop de fatigue, incapacité de concentration, handicaps moteurs, etc)... Cela les empêche clairement de pratiquer certains sports, certains ne peuvent même pas marcher plus de quelques dizaines de minutes. Du coup ils sont obligés d'exercer une activité adaptée de sport façon "tai chi".

Lorsque tu nous en as parlé, je me suis demandé si faire de la muscu pouvait aussi provoquer des chutes de tension (ce qui est dangereux si on a une charge lourde juste au dessus de soi).
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1555
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par OnEstChezNous »

Il me semble que oui... Un effort physique intense peut déclencher un malaise vagal, si en plus de ça on est en position debout ça peut déclencher une ischémie car le sang retombe vers les pieds.

La chute de tension est soit due à un excès d'acétylcholine, soit à une désensibilisation des récepteurs nerveux à l'adrénaline/noradrénaline.

Elle a parfois lieu quand l'effort s'arrête: le corps s'arrête de produire de l'adrénaline brutalement (après avoir été en excès) et se met à produire de l'acétylcholine, on appelle ça le coup de frein vagal.
Dernière modification par OnEstChezNous le lun. mars 29, 2021 7:24 pm, modifié 3 fois.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 3628
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par miau »

Quelle merde n'empêche.
ombricox
Messages : 772
Inscription : ven. avr. 17, 2020 6:01 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par ombricox »

Ça va mieux TicTac ?
ombricox
Messages : 772
Inscription : ven. avr. 17, 2020 6:01 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par ombricox »

Je suis très fatigué.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1555
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: [Topic blabla] Comment ça va aujourd'hui ?

Message par OnEstChezNous »

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.
L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.
Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.
En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.
L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »

Günther Anders, "L’Obsolescence de l’homme", 1956
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Répondre