"Guérir" de la schizophrénie

Répondre
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 4244
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

"Guérir" de la schizophrénie

Message par miau »

Du moins améliorer son quotidien, et ses troubles...

Y êtes-vous parvenus ? Pour ma part je tâche de trouver un équilibre entre repos, activités (notamment physique qui m'aide assez), et social... Je n'y arrive pas toujours et cela ne solutionne pas tout mais j'ai constaté une évolution plutôt positive.
Avatar de l’utilisateur
Endo
Messages : 1678
Inscription : mar. avr. 28, 2020 9:25 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Endo »

L'amélioration de l'hygiène de vie (alimentation, exercice) a amélioré un peu les choses, mais c'est pas spectaculaire non plus.
J'aime bien dire "salut les copains", ça fait ringard.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1667
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par OnEstChezNous »

schizonaute a écrit : mer. avr. 08, 2020 8:05 pm Du moins améliorer son quotidien, et ses troubles...

Y êtes-vous parvenus ? Pour ma part je tâche de trouver un équilibre entre repos, activités (notamment physique qui m'aide assez), et social... Je n'y arrive pas toujours et cela ne solutionne pas tout mais j'ai constaté une évolution plutôt positive.
Faut commencer par se mettre d'accord par ce qu'on entend par "guérir" déjà, pour moi ça veut pas dire "être toujours malade, mais faire avec" mais ne plus avoir aucun trouble.

Or en ce qui me concerne c'est loin d'être le cas, ça fait 1 an et demie que je suis dans cet état là et j'ai toujours des séquelles, aucune amélioration sur le long terme.
A titre de comparaison, il m'est déjà arrivé d'avoir des troubles dans le passé (coups de déprime, difficultés de concentration dus au manque de sommeil) mais ça passait au bout de quelques jours. Alors que là c'est des troubles chroniques, qui sont là depuis plus d'un an et qui passent pas.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 4244
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par miau »

J'ai fait le deuil, car je ne pense pas pouvoir complètement guérir, rattraper ce qui a été perdu, et être 100% normal. De toute façon, c'est pareil pour tout le monde : au bout d'un moment ils sont obligés de faire avec (en prenant de l'âge, ils perdent également certaines de leurs facultés).. Là ce qui change, c'est surtout qu'on est encore "jeunes" et que les troubles (chroniques) sont conséquents pour des personnes ayant entre la 20taine et la 40taine, avec un impact fort sur notre situation globale.

Chercher des améliorations, même minimes (politique des petits pas), est pour moi déjà une avancée. C'est ainsi que je fonctionne pour l'instant, car je n'ai pas trouvé mieux.

Comme dit endo, ce n'est pas spectaculaire... toujours ça de pris.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1667
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par OnEstChezNous »

Bah ouais mais pour moi c'est pas une guérison, c'est juste des aménagements.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 4244
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par miau »

A force d'améliorations en continu, il est parfois possible de guérir.

De toute façon on n'a pas tellement le choix pour le moment, puisqu'il n'existe aucun remède miracle à notre connaissance.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1667
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par OnEstChezNous »

Si on se base sur une vision purement béhavioriste de la santé (c'est-à-dire basée sur le comportement observable, sans se soucier de ce qu'il y a à l'intérieur) alors ouais, ça peut être considéré comme de la guérison.
Sauf que ce n'est pas mon cas, ma définition de la santé est beaucoup plus classique: c'est quand les organes sont en parfait état, et fonctionnels.

Bref, avoir un mode de vie "normal" tout en ayant des symptômes parkinsoniens et des lésions cérébrales, c'est pas une guérison pour moi, ça ne fait que masquer la maladie. Pour faire une comparaison c'est comme si on retapait la façade d'une maison alors que l'intérieur a été rongé par les termites.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
Avatar de l’utilisateur
Endo
Messages : 1678
Inscription : mar. avr. 28, 2020 9:25 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Endo »

On n'a rien dit de behavioriste miau et moi, on a dit en résumé "tels changements nous ont permis de nous sentir mieux intérieurement, et donc d'améliorer notre comportement observable extérieurement."
J'aime bien dire "salut les copains", ça fait ringard.
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 4244
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par miau »

Heisenberg a écrit : lun. avr. 13, 2020 4:33 pm On n'a rien dit de behavioriste miau et moi, on a dit en résumé "tels changements nous ont permis de nous sentir mieux intérieurement, et donc d'améliorer notre comportement observable extérieurement."
Oui voilà, on parle de notre expérience personnelle :jap:
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 4244
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par miau »

OnEstChezNous a écrit : lun. avr. 13, 2020 3:46 pm Si on se base sur une vision purement béhavioriste de la santé (c'est-à-dire basée sur le comportement observable, sans se soucier de ce qu'il y a à l'intérieur) alors ouais, ça peut être considéré comme de la guérison.
Sauf que ce n'est pas mon cas, ma définition de la santé est beaucoup plus classique: c'est quand les organes sont en parfait état, et fonctionnels.

Bref, avoir un mode de vie "normal" tout en ayant des symptômes parkinsoniens et des lésions cérébrales, c'est pas une guérison pour moi, ça ne fait que masquer la maladie. Pour faire une comparaison c'est comme si on retapait la façade d'une maison alors que l'intérieur a été rongé par les termites.
Je ne parle pas spécialement d'avoir une vie normale, mais d'améliorer en continu les raisons des symptômes (organes etc..) jusqu'à guérison.

Toutefois, si quelqu'un est en incapacité d'avoir une vie standard, et non pas parce que la "normalité" lui déplaît, c'est souvent que sa santé dysfonctionne. Donc les comportements observables traduisent quand même une certaine réalité. Et un individu qui mène une vie normale tout en étant malade, ça finit souvent par se voir.
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1667
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par OnEstChezNous »

Les problèmes de santé peuvent provoquer des incapacités dans toutes les activités (qu'elles soient "normales" ou pas).
Quant au fait de ne pas aimer la "normalité"... le métro-boulot-dodo, ce n'est cool pour personne (malade ou pas). Ceux qui ont la chance de se sentir épanouis dans leur boulot, leur vie de famille etc. sont une minorité. Les autres s'évadent du mieux qu'ils peuvent (alcool, divertissement électronique, addictions diverses etc.) d'où les taux d'obésité plus élevés chez les prolos, d'ailleurs.
La seule différence c'est que le malade, très souvent, on lui impose cette normalité à coups de pieds au cul, sous la menace d'une camisole chimique, alors il s'exécute.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
NeverGiveUp
Messages : 38
Inscription : jeu. avr. 09, 2020 7:34 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par NeverGiveUp »

Image
Image
Image
Image
Image
Domino
Messages : 46
Inscription : mer. janv. 13, 2021 6:35 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Domino »

Perso je suis guéris
Domino
Messages : 46
Inscription : mer. janv. 13, 2021 6:35 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Domino »

Je peux le prouver car je me suis fait virer du cattp pour la raison: on ne peut rien vous apporter
Domino
Messages : 46
Inscription : mer. janv. 13, 2021 6:35 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Domino »

En fait mon seyl symptôme c'est lemoussement affectif mais je m'en branle ça mhandicap pas au quotidien
Oedipe
Messages : 22
Inscription : mar. mai 11, 2021 11:59 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par Oedipe »

Pour les psys les malades ce sont les gens violent

Bon en fait c'est une forme de manipulation car la violence c'est ce qui est proscrit en société. Le boulot des psys étant de protéger la société de la potentielle violence des malades et inversement mais comme ils n'ont aucune prise sur la violence de la société ils se concentrent sur notre violence à nous en nous transformant en victimes expiatoires.

Perso j'aimerais pas être à la place des psys, contraints de jongler entre leurs obligations de nervis du ministère et leur conscience...très peu pour moi
Avatar de l’utilisateur
OnEstChezNous
Messages : 1667
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:33 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par OnEstChezNous »

Oedipe a écrit : mer. mai 12, 2021 4:14 am Pour les psys les malades ce sont les gens violent

Bon en fait c'est une forme de manipulation car la violence c'est ce qui est proscrit en société. Le boulot des psys étant de protéger la société de la potentielle violence des malades et inversement mais comme ils n'ont aucune prise sur la violence de la société ils se concentrent sur notre violence à nous en nous transformant en victimes expiatoires.

Perso j'aimerais pas être à la place des psys, contraints de jongler entre leurs obligations de nervis du ministère et leur conscience...très peu pour moi
Pour les psys les malades ce sont les gens qui ont des dysfonctionnements de l'esprit (peu importe lesquels). La violence est une des conséquences potentielle de ces troubles mentaux mais elle n'est pas la seule.

Mais c'est bien continue à raconter n'importe quoi.
Comme quoi ça sert à rien d'avoir de la logique, suffit juste d'avoir de l'aplomb.
Et là on peut se permettre d'asséner n'importe quelle ânerie, n'importe quel baratin pseudo-scientifique en toute quiétude.
Y'aura toujours des naïfs pour croire qu'on a raison (parce qu'on parle beaucoup avec aplomb), c'est le principe de l'argument d'autorité d'ailleurs.
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse
TUPEUXPASTEST
Messages : 4
Inscription : mer. juin 16, 2021 5:08 pm

Re: "Guérir" de la schizophrénie

Message par TUPEUXPASTEST »

Je suis le seul ici à être guéri de la schizo

Comme quoi c'est possible mais vous écoutez pas ce que je vous dit car la forme ne vous plaît pas...
Répondre