Autisme et BAFA

Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 5731
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Autisme et BAFA

Message par miau »

Dans l'optique de me "réorienter" dans le sport (que j'affectionne particulièrement), j'ai testé le BAFA (en attendant de me lancer en STAPS) :

Petit C/C du blabla général :

"Bon j'ai fini le BAFA (la 1e partie, et je ne compte pas faire les 2 dernières) : ce fut l'une des pires expériences de ma vie :fou: :cry: :cry: :cry:

Comment ça a commencé déjà... Ah oui le premier jour, samedi 10, il nous a été demandé de choisir des "cartes émotions", on a tous pris la parole pour dire ce qu'on ressentait. On a également effectué plusieurs tris (se placer l'un derrière l'autre) : par taille, par prénom, par âge etc... J'étais parmi les plus petits en taille, et le plus âgé (la 2e avait 10 ans de moins, avec une moyenne d'âge autour des 17 ans). Il y a aussi eu un téléphone arabe. Bref, quelques ateliers ont débuté. Le mien était d'organiser un "anim dating" en binôme.

Chaque journée s'étalait de 8h30 à 17h30, cloîtrés dans la même salle !!!! :cry: Avec des interactions et des débats en permanence, entrecoupés de comptines/jeux d'animations/ateliers...

Tous les échanges m'assommaient. Blablablablablabla pendant des heures non stop !!!!! Je décrochais, je n'avais envie de rien dire... :snif: (à quasi chaque atelier on était séparés en mini-groupes, dans lesquels on devait parler entre nous...). Arrivés à 12h30 pour le repas... les règles étaient encore de rester en groupe, manger ensemble, socialiser, jouer au "killer" toute la semaine... Puis à la fin de la pause, on reprenait sur la même lancée que le matin... :sad: :sad: :sad:

Mes 1eres prises de parole, je les ai foirées : ma comptine, mon exposé en binôme, ou encore l'atelier où chacun avait 1/2 min pour trouver comment "vendre son partenaire" devant tout le groupe... Et comme en plus j'étais mutique dans les interactions, que je ne participais pas non plus aux "analyses post-atelier"... les autres semblaient me prendre pour un déficient mental. :pt1cable:

Quasi personne ne venait m'adresser la parole. Limite on me fuyait. :honte:

C'est aussi à ce moment que je me suis rendu compte que les autres avaient tellement de facilités à communiquer entre eux (malgré leur âge), à pondre de "jolies phrases", certes avec un vocabulaire restreint, mais en usant "d'argumentation", d'anecdotes, mais surtout d'émotions et de divers clins d’œil ou références... faisant qu'eux prenaient plaisir à partager, échanger, se renvoyer la balle et faire durer les débats. :ok: [...] Mais pas moi. Je vivais juste l'enfer. Une continuelle souffrance et agression. :ok:

Au bout d'un moment je suis allé voir une des animatrices pour lui dire que je comptais arrêter... Juste venir "observer" vu que j'avais payé, mais sans avoir à participer.... Avec une autre responsable, elles m'ont remobilisé, en me disant que si j'avais besoin de m'éloigner et sortir m'aérer, je pouvais... que l'essentiel était que je puisse me sentir bien... qu'on pouvait aménager par rapport à mon handicap. J'ai fini par accepter.

A la fin d'une séance, devant le groupe, j'ai dû dire (lors du tour de parole) que ma journée ne s'était pas très bien passée, et que j'avais pris conscience de certaines de mes limites. :oui:

Jeudi 15 : je commence l'animation de mon premier jeu court (le jeu des singes et noix de coco dont j'ai réadapté les règles), et ce fut un succès. Au retour, on me dit qu'on a vu le vrai Frédéric et que je suis passé de "là" (très bas) à "là" (haut)... :bounce:

Vendredi : j'anime un atelier en binôme sur "la gestion des conflits", mais je laisse l'autre fille gérer.

A partir de mercredi/jeudi : j'ai essayé de participer un peu plus pendant les activités, mais j'étais toujours en décalage et mutique lors des interactions sociales. Je préférais aller m'isoler dans mon coin. [...] Heureusement, je ne me sentais plus aussi mal que les 1ers jours.... Je jouais aussi au foot (enfin des passes simples) avec quelques mecs.

Petite anecdote : quand je me suis mis à jongler, certains (pas les mecs) ont dit "bravo Fred" (j'ai pensé "ah oui, on me pense handicapé" :sweat:).

Autre anecdote : A cause de l'absence d'une personne de mon équipe (voir ci-dessous), les animatrices ont animé pour combler le temps... Il y a eu des questions plutôt logiques/matheuses à un moment... Tout le monde a buggé pendant des minutes, sauf moi qui ai tout de suite trouvé la réponse... C'est là que je me suis dit "ah ok, on fonctionne vraiment différemment".

Derniers jours : on devait réaliser une "grande animation" (durée > 1h) par groupes de 5. Mon groupe n'arrêtait pas de discuter entre eux, mais pas du déroulement du jeu qu'on devait organiser... plutôt de détails "moins importants". Sur le WhatsApp en commun, j'étais celui qui essayait de communiquer le plus...

En gros, on devait organiser une animation pour les 6-8 ans. Et notre idée était de partir sur le thème d'une Ile des trésors, avec 4 équipes et des mini-jeux. Mon groupe n'a fait que parler des mini-jeux, et réaliser la décoration... Mais la manière dont on allait organiser l'activité a été très peu abordée !!!!! Pour résumer, on aurait 4 animateurs chargés de gérer les équipes + 1 animateur central qui jouerait le "Capitaine pirate" et lancerait les mini-jeux.

Le jour J (vendredi), la Capitaine tombe malade et ne peut pas assurer le rôle. Notre animation est alors reportée au lendemain. Les animatrices comblent le temps en nous proposant des comptines, des jeux d'animation etc...

Bref, la veille (vendredi toujours) on vient me demander si je peux prendre le rôle du Capitaine, je dis "ok je prends"... Et le soir, j'en profite pour améliorer les "mini-jeux" (ajouter des manches, éclaircir certains points)... Le lendemain matin (avant l'animation), j'essaie de leur en parler. On me dit "d'ac". [...]

Mais une fois l'animation débutée, tout le monde semble perdu. C'est le bordel, personne ne m'entend (j'ai fini par utiliser un micro)... l'équipe n'est pas synchro, il y a de la triche lors des jeux (donc des mécontents), parfois je cafouille dans l'explication des mini-jeux, certains animateurs sont énervés, me reprochent d'avoir "modifié les règles"... [...] Puis lors du retour (l'analyse post-activité), il y a 1/2 filles de mon équipe qui commencent à me reporter la faute dessus... A sortir "c'est à cause du Pirate alors que nous on était au clair sur ce qu'on devait faire". (Pourtant dans le groupe WhatsApp, je ne vois quasi aucune communication de leur part... Et quand j'étais présent IRL, ça ne semblait déjà pas clair du tout !!!).

Je n'ai pas voulu en rajouter. D'ailleurs les propos de cette fille ont apparemment énervé des membres de la session, qui m'ont plus tard révélé être de mon côté et que je m'en étais bien sorti. Les animatrices ont aussi sorti que je n'ai pas été aidé.

[...]

C'était la dernière journée. Je me suis contenté d'attendre la fin de l'aprem, avant les entretiens, la ronde où on devait parler pour résumer notre expérience..... et enfin la délivrance. :bounce: :bounce: :bounce:

Le soir même, j'en viens à pleurer (du fait de la différence de fonctionnement entre moi, et la "population normale").

Bien que j'ai validé ma session, j'ai fini par comprendre que j'étais un déficient social (malgré des capacités au-dessus de la moyenne dans d'autres domaines), et que je suis condamné à le rester avec tout ce que ça implique en terme "d'insertion"."
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 5731
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par miau »

je n'avais envie de rien dire...
De toute façon, même quand je disais quelque chose, je me tapais souvent des réactions en mode "j'ignore et je vais parler à qqn d'autre" ou "je comprends rien de ce qu'il raconte".

L'une l'a littéralement dit, qu'elle comprenait que dalle.
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 5731
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par miau »

Après, il y a quelques points positifs à souligner :

- l'expérience a été instructive (en terme d'animation, mais aussi sur le plan introspectif, relationnel, et le fonctionnement des autres...)
- la plupart semblaient bienveillants (c'est juste qu'on est trop différents, donc ça "match" pas)
Avatar de l’utilisateur
Labyrinthe
Messages : 669
Inscription : mer. juil. 05, 2023 6:16 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par Labyrinthe »

La population "normale" que tu as côtoyée n'est pas très représentative... À 17 ans, le cerveau n'est même pas fini :o
Always find my place among the ashes..
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 5731
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par miau »

Avec des personnes plus âgées, la différence me saute également aux yeux...

Après là, c'est vrai que c'était plus marqué, un peu comme une "caricature" de ce que je savais déjà... :o
Avatar de l’utilisateur
miau
Messages : 5731
Inscription : mer. avr. 08, 2020 5:20 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par miau »

Aujourd'hui même, je viens de rentrer de chez une cliente (pour leur shooting photo) et ai moi aussi été pris 2/3 fois. On me sort que j'ai l'air constipé/raide/figé etc...

Bien que c'était de l'humour, ça m'a rappelé un tas d'autres remarques auxquelles j'ai eu le droit venant d'autres personnes.

Il n'y a pas une "normalité absolue", il s'agirait plutôt d'un intervalle de traits/caractéristiques où si on s'en éloigne trop, on sera considéré "bizarre".
Avatar de l’utilisateur
Labyrinthe
Messages : 669
Inscription : mer. juil. 05, 2023 6:16 pm

Re: Autisme et BAFA

Message par Labyrinthe »

Ça m'agace tellement les gens qui se permettent de donner leur avis sur quelqu'un, même "en plaisantant".
Tiens, vu que je suis plus "oralement bruyante" que toi, dorénavant je donnerai mon avis aussi, pour rééquilibrer ce que tu dois endurer.
"Ah mais qu'est-ce que vous piaillez, les gars ! Ça ne vous fatigue pas ?"
"Pourquoi vous faites tout plein de grimaces quand vous communiquez ? Votre vocabulaire est-il insuffisant ?"
"Hey ! Si vous pouviez être un peu moins détendus quand je vous prend en photo ? On n'est pas chez Mémé !!!"
Voilà :o
Always find my place among the ashes..
Répondre