Vos premiers contacts avec l'alcool ?

Avatar de l’utilisateur
Adeon
Messages : 2066
Inscription : dim. août 28, 2022 11:41 pm

Re: Vos premiers contacts avec l'alcool ?

Message par Adeon »

Il fait toujours sobre par ici, et je reviens poser quelques réflexions.

Je n'ai plus qu' un seul problème en ce moment, sur lequel semble venir se greffer le poids de l' ensemble de toutes mes frustrations : Le bruit de la route devant et des moteurs. Bientôt, juste en face et à côté de mon immeuble, de vieux bâtiments seront démolis et de nouveaux reconstruits, ce qui occasionnera un véritable enfer de bruit et de bordel, pendant longtemps, et cela me cause de l'appréhension. Hier je suis allé en montagne, assez haut dans les alpes, et je remarquais le bruit incessant des avions dans leurs couloirs aerien, ça me foutais en rogne. Aucune paix, jamais et nul part.

Selon la pensée stoïcienne ce n'est pas ce bruit qui me dérange, mais simplement la réaction que je peux avoir face à cela. Il n' y a nul part pour moi ou fuir et je suis obligé de trouver le moyen d'encaisser, de me réguler, d' accepter, d' oublier, alors même que ça arrive.

Ce bruit est à prendre comme un enseignement spirituel.

Parcequ' on est jamais satisfait de sa situation et c' est un problème mental avant tout. Mettons que j' arrive a atteindre un lieu sans bruit que se passerait-il ? Je commencerais a ressentir de trop la prochaine imperfection, le prochain problème quel qu'il soit. Peut-être que la solitude affective serait pesante. En tout cas je souffrirais de nouvelles choses au fur et à mesure que je règles des soucis, la même souffrance se déplaçant d'une illusion à une autre.

Bien sûr, cela ne me dédouane pas de la nécessité a améliorer ma vie et à prendre les choses en main, a chercher mieux matériellement non plus.

Voilà pour la théorie.
Avatar de l’utilisateur
Adeon
Messages : 2066
Inscription : dim. août 28, 2022 11:41 pm

Re: Vos premiers contacts avec l'alcool ?

Message par Adeon »

Voilà...

Je commence à réaliser peu à peu ... Que ça y est, j' y suis arrivé. :)
Répondre